Saison 21-22

Une production du collectif Nous sommes ici, le Théâtre Catapulte et le Théâtre La Bordée co-présentée par Crow’s Theatre et le Théâtre français de Toronto

Singulières

Distribution

Frédérique BradetSavina FiguerasDanielle Le Saux-FarmerNadia Girard Eddahia et Sophie Thibeault

Équipe de création

  • Texte Maxime Beauregard-Martin
  • Mise en scène Alexandre Fecteau
  • Assistance à la mise en scène Stéphanie Hayes
  • Décor Ariane Sauvé
  • Costumes Jeanne Lapierre
  • Musique Stéphane Caron
  • Éclairages Chantal Labonté
  • Vidéo David B. Ricard
  • Régie générale Keven Dubois ou Fabien Locas
  • Régie Son Nicolas Désy
  • Direction technique et régie de plateau Billy Bergeron
  • Manipulation des surtitres Manon Bourgeois

AVERTISSEMENT : Cette pièce aborde des thèmes tels que l’abus émotionnel et sexuel.

TfT
Black Crows Theatre
Publicités
Publicité

Synopsis

Longtemps coiffées par le disgracieux stéréotype de « vieilles filles », les femmes célibataires québécoises peuvent aujourd’hui aspirer à de nouveaux modèles de vie. Cinq d’entre elles, de différents horizons, de différentes conditions, ont accepté d’être suivies sur une période de deux ans afin de témoigner des sentiers singuliers qu’elles empruntent dans leur quête du bonheur.

Mot de la directrice artistique du TfT

Karine Ricard

Le TfT est très fier de collaborer pour la première fois avec Crow’s Theatre et d’accueillir à Toronto cette co-production entre La Bordée, la Catapulte et le Collectif Nous sommes ici : un texte de Maxime Beauregard-Martin sur le célibat féminin d’après une idée originale du metteur en scène Alexandre Fecteau.

C’est en pleine pandémie que Danielle Le Saux-Farmer, une des interprètes du spectacle et aussi la directrice artistique du Théâtre Catapulte à Ottawa, m’a présenté une captation vidéo de ce docu-théâtre qui laisse la parole aux femmes. La pièce exprime avec sensibilité et intelligence les préjugés et stéréotypes autour du célibat au féminin.

Sans mentir, quoique je ne sois pas célibataire, je me suis moi-même reconnue dans ce docu-théâtre et j’ai été happée par l’humour et l’humanité de ses personnages. Ayant toujours été un peu réfractaire à l’intégration de projections vidéos au théâtre, ce véritable tour de force technique que nous présente Alexandre m’a convaincue du contraire. Co-présenter ce spectacle dans sa langue originale avec Crow’s Theatre n’est que le début d’une belle et longue relation.

Karine Ricard

Mot du directeur artisique de Crow’s Theatre

Chris Abraham
Sherrie Johnson

Nous sommes ravis d’inaugurer cette première collaboration avec le Théâtre français de Toronto et d'accueillir notre lauréat du prix RBC Rising Star Emerging Director 2019 au Crow's Theatre pour ses débuts de metteur en scène. Cette production répond à un souhait de longue date de créer un espace au Crow’s pour les spectacles en français, et de faire découvrir l'œuvre d'Alexandre au public torontois. Alexandre est à l'avant-garde du théâtre documentaire au Québec, un style en plein essor aujourd’hui, et ses productions Tout Inclus et Le NoShow ont chamboulé la province. Sa capacité à fusionner des commentaires sociaux incisifs, la technologie et un sens du jeu toujours surprenant ont fait de ses spectacles des événements incontournables partout où ils sont présentés. C'est un honneur de clôturer notre saison 2021/2022 avec ce spectacle et ce partenariat avec le TfT.

Chris Abraham, Directeur artistique du Crow’s Theatre
Sherrie Johnson, Directrice exécutive du Crow’s Theatre

Mot du metteur en scène

Alexandre Fecteau

Singulières s’est amorcé par une simple intuition. Une préoccupation pour des personnes que l’on côtoie, que l’on aime, pour qui on espère le meilleur, mais avec une part de mystère, parce qu’on devine qu’elles vivent des défis particuliers.

Maxime Beauregard-Martin s’est rapidement engagé dans une enquête sensible, avec pour objectif de percer ce petit mystère. Il a rencontré de nombreuses femmes et ramené des témoignages qui ont enrichi la réflexion et multiplié les facettes du célibat au féminin.

L’arrivée du virus et de la pandémie a considérablement influencé la création de ce spectacle. Je veux saluer l’engagement et la détermination de l’équipe qui ont embrassé les défis de cette œuvre à la fois théâtrale et filmique.

Je tiens à souligner combien ce spectacle est exigeant pour les cinq comédiennes, à qui incombent plusieurs « tâches connexes ». Je vous trouve admirable d’adaptation, de talent, de résilience. En ce sens, vous êtes, tout comme Jordan, Joëlle, Zaya, Nathalie et Rose, les héroïnes de ce spectacle.

Enfin, merci à Karine Ricard du TfT et à Chris Abraham de Crow’s Theatre de nous permettre de rencontrer les publics de Toronto. Merci encore à Danielle Le Saux-Farmer du Théâtre Catapulte pour ta foi indéfectible dans le projet.

En vous souhaitant une belle soirée en compagnie de ces Singulières qui nous inspirent depuis maintenant trois ans.

À votre tour de les découvrir,

Alexandre Fecteau
Metteur en scène et directeur artistique du collectif Nous sommes ici.

Mot de l’auteur

Maxime Beauregard-Martin

Quand Alexandre Fecteau m’a proposé d’écrire cette création documentaire sur le célibat au féminin, je me suis senti envahi d’un vertige engourdissant. Comment pourrais-je bien parler d’une situation à la fois aussi intime et étrangère à la mienne ? Comment ma plume allait-elle pouvoir faire honneur aux témoignages que j’allais recueillir ?

Au fil du processus, je me suis souvenu d’une discussion que j’avais eue dans une loge de théâtre avec ma bonne amie Maryse il y a quelques années. Nous nous apprêtions à monter sur scène pour interpréter le tout premier texte d’une amie autrice. Je verbalisais avec une récurrence exagérée mon envie d’être « bon ». Maryse m’avait répondu avec autorité, mais beaucoup d’amour, que la représentation n’était pas à propos de moi.

Peut-être devais-je effectivement accepter avoir peu de choses à dire sur les femmes célibataires, mais beaucoup à écouter? Peut-être qu’il ne me fallait pas songer à l’éclat ma plume, mais simplement vérifier l’état des batteries de mon enregistreuse ?

Je me dois de souligner la générosité et l’abandon de chacune des femmes qui ont accepté de partager leur récit, mais aussi toute la vivacité et l’intelligence de l’équipe qui a participé à cette production. Rares sont les processus de créations aussi riches. Rares sont les rencontres aussi… singulières !

Bonnes rencontres !

Maxime Beauregard-Martin

Biographies

Metteur en scène

Alexandre Fecteau

Alexandre Fecteau

Alexandre Fecteau est à la fois un metteur en scène et un auteur récipiendaire du Prix John-Hirsch et du RBC Rising star Emerging Director Prize, tous deux remis en reconnaissance d’un grand potentiel.

Avec le collectif Nous sommes ici, dont il assure la direction artistique, il a créé L’étape, Changing Room, La date puis Le NoShow, présenté plus de 100 fois au Québec, en France, en Suisse et au Mexique, et qui lui a valu les Prix Œuvre de l’année Capitale-Nationale en 2015 (CALQ) et Rayonnement international en 2018 (Conseil de la Culture Capitale-Nationale). En 2018, il a présenté avec le collectif, sa cinquième création: Hôtel-Dieu, suivie d’Entre Autres en 2019. Au printemps 2021, il présentait au Théâtre La Bordée sa dernière création, Singulières, une pièce de théâtre documentaire abordant le sujet du célibat féminin. À titre de metteur en scène invité, il a signé Rhinocéros de Ionesco et Amadeus de Peter Shaffer au Théâtre du Trident (Prix de la meilleure mise en scène et Meilleure spectacle Québec aux Prix de la Critique de l’AQCT). Au Théâtre La Bordée, il a actualisé la pièce mythique Les fées ont soif de Denise Boucher (Meilleur spectacle Québec aux Prix de la critique de l’AQCT), puis À toi pour toujours, ta Marilou de Michel Tremblay en 2017.

Abonné à la création in situ, il a participé à deux éditions du spectacle déambulatoire Où tu vas quand tu dors en marchant…? avant d’être nommé à la coordination artistique de l’événement en 2016. Il a été invité à créer l’événement d’ouverture du Pavillon Pierre-Lassonde du Musée National des Beaux-arts du Québec.

Auteur

Maxime Beauregard-Martin

Maxime Beauregard-Martin

Finissant en jeu du Conservatoire d’art dramatique de Québec en 2013, Maxime a joué dans une quinzaine de productions théâtrales, dont Les Plouffe, Sauver des vies, L’enfance de l’art, Je me soulève et Les Contes à Passer le temps.

Également formé comme journaliste à l’UQAM, il s’intéresse, comme auteur, au théâtre documentaire. Il a respectivement écrit sur une célèbre octogénaire noctambule de Québec et sur le célibat féminin, avec ses pièces Mme G. et Singulières, présentées à la Bordée et publiées par l’Instant Même. Il a aussi co-écrit et co-mis en scène la pièce interactive Ensemble, sur l’expérience du confinement de 2020. En 2019, il a co-créé la station Terre Promise avec Maryse Lapierre pour le Carrefour international de théâtre de Québec.

Interprète

Frédérique Bradet

Frédérique Bradet

Issue de la promotion 2007 du Conservatoire d’art dramatique de Québec, le public a pu apprécier le talent de Frédérique Bradet sur toutes les scènes de la Capitale. Elle fit partie, entre autres, du Bourgeois gentilhomme et des Plouffe au Théâtre du Trident, d’À la Clémentine à la Roche-à-Veillon, ou encore d’Arlequin, serviteur de deux maîtres, Matéo et la suite du monde ou Christine, la reine-garçon à La Bordée. Par ailleurs, elle a obtenu des nominations pour son interprétation des rôles de Frosine, dans l’Avare et Shirley, dans Lucky Lady, présentés à la Bordée, ainsi que Cécile, dans Les Plouffe, présenté au Trident.

L’une des membres fondatrices du Nous sommes ici et maintenant coordonnatrice artistique, elle a également contribué tant au développement de la ligne créatrice du collectif qu’à donner vie à de multiples personnages au fil de productions largement applaudies tant au Québec qu’en Europe—L’Étape, Changing Room, La Date, ou encore Le NoShow.

Parallèlement à sa carrière de comédienne, elle enseigne la diction au Conservatoire de musique et d’art dramatique de Québec.

Interprète

Savina Figueras

Savina Figueras

Comédienne catalane depuis 1996, établie à Québec depuis 2018. À Québec, elle a participé aux spectacles Les véritables aventures de Don Quichotte de la Mancha et Le miel et plus doux que le sang, écrits et mis en scène par Philippe Soldevila et présentés au Théâtre Périscope de Québec.

À Barcelone, elle fonde en 1996 la compagnie théâtrale Gataro ainsi que l’Almeria Teatre de Barcelona en 2008. Avec ces deux compagnies, elle participe à plus de 25 productions théâtrales comme comédienne et productrice.

Savina est lauréate du Prix Teatre UNNIM 2010 meilleure comédienne, pour son rôle de Carmela au spectacle ¡Ay, Carmela! de José Sanchis Sinisterra et mise en scène de Victor Alvaro; et du Prix de l’Association québécoise des critiques de théâtre / Section Québec 2016-2017 dans la Catégorie Interprétation féminine pour son rôle de La Nièce dans Les véritables aventures de Don Quichotte de la Mancha.

Interprète

Danielle Le Saux-Farmer

Danielle Le Saux-Farmer

Comédienne, metteure en scène, traductrice et directrice artistique, Danielle Le Saux-Farmer est diplômée de l’Université d’Ottawa en théâtre et du Conservatoire d’art dramatique de Québec en théâtre. Depuis l’obtention de son diplôme en 2011, elle s’est produite au Théâtre du Trident, La Bordée, Premier Acte, Le Périscope, Théâtre la Licorne, Théâtre Denise-Pelletier et en tournée à travers le Canada. On l’a vue, entre autres, dans L’art de la chute, une création de Nuages ​​en pantalon, un projet qui la comprend comme coauteur, le Projet Laramie au Théâtre du Trident, dans l’adaptation théâtrale de La Guerre des Tuques de Fabien Cloutier, et plus récemment à Singulières de Maxime Beauregard-Martin, mise en scène d’Alexandre Fecteau au Théâtre la Bordée au printemps 2021.

Elle a traduit trois pièces : Avant l’archipel d’Emily Pearlman, une création dans laquelle elle joue et qui compte plus d’une centaine de représentations à son actif crédit, Beyond the Night Sky, une création de Nuages ​​en pantalon, et The Art of the Fall, une traduction publiée de L’art de la chute. Elle a également réalisé une adaptation de Dans le bois de David Mamet en 2013, une production du Collectif du Vestiaire, Le Jeu, de Pascale Renaud-Hébert, en 2017, et Princesse de personnede Pascale Renaud-Hébert, sa première production à titre de directrice artistique du Théâtre Catapulte, à Ottawa. En plus de continuer comme directrice artistique et générale de la Catapulte pour une quatrième saison, Danielle fera partie de la distribution de Durant des années de Louis-Philippe Roy, la prochaine création du Théâtre du Trillium au printemps 2022.

Interprète

Nadia Girard-Eddahia

Nadia Girard-Eddahia

En tant qu’interprète, Nadia a pris part à plusieurs productions théâtrales. Notamment, Bienveillance (Théâtre de la Bordée), Doggy dans Gravel (Théâtre Kata) et Trois nuits avec Madox (La Trâlée). Elle fut d’ailleurs finaliste pour le Prix Nicky-Roy (révélation de l’année) pour cette dernière production.

Avec La Trâlée, compagnie dont elle est membre, elle prend part à deux adaptations en théâtre d’objets de classique du cinéma Rashomon (Prix du Meilleur spectacle de l'AQCT) et Citoyen K. Dans la dernière année, on a pu la voir dans Les contes à passer le temps (Vierge folle), L’envers (Parabole théâtre), et découvrir son premier texte Disgrâce diffusé en avril 2022 à Premier Acte.

Interprète

Sophie Thibeault

Sophie Thibeault

Sophie Thibeault fait partie de la promotion 2007 du Conservatoire d’art dramatique de Québec. On a pu la voir sur scène dans des productions très variées au Québec et même en Europe. En théâtre jeunesse dans L’Ombre de l’escargot de Nuages en pantalon et Les Zurbains du Clou. En théâtre d’été avec L’Emmerdeur de Voix d’accès et en théâtre d’hiver avec La Guerre des tuques, du Théâtre Sous Zéro. À la Bordée, elle a joué le rôle-titre dans La Chatte sur un toit brûlant de Maxime Robin, La Réunification des deux Corées de Michel Nadeau, récemment dans Singulières et Être norvégien du Théâtre Bistouri. Au Trident dans Lapin Lapin de Martin Genest et Le meilleur des mondes de Nancy Bernier.

Elle a collaboré avec Alexandre Fecteau pour Le NoShow. Elle a aussi co-créé le tableau Mouvement Perpétuel dans le parcours Où tu vas quand tu dors en marchant...? pendant le Carrefour International de Théâtre. Elle collabore à la mise-en-scène, à l’écriture et joue dans Les Contes à passer le temps depuis 2016. Elle co-signera la mise-en-scène de la prochaine création Muse de Flip Fabrique avec Maxime Robin. Elle est joueuse régulière à la Ligue Nationale d’Improvisation depuis 3 saisons. Vous avez aussi pu la voir lors des trois derniers étés sur les ondes de MAtv en tant que co-animatrice et cheffe chroniqueuse dans l’émission Enfin l’été.

En images

Singulières
Singulières
Singulières
Singulières
Singulières
Singulières
Singulières
Singulières
Singulières
Singulières

Vincent Champoux